Gym Stembert

Rechercher

Aller au contenu

Activités

Sports- loisirs

Vous trouverez un aperçu des différents sports pratiqués le vendredi au hall de SFXun.

Le Kin-Ball

Le kin-ball est un sport collectif créé au Québec en 1986 par Mario Demers, professeur d'éducation physique. La fédération internationale de Kin-Ball recense 3,8 millions de pratiquants essentiellement situés au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Belgique, en France, en Suisse, au Danemark, en Espagne, en Allemagne et en Malaisie.
Les règles du jeu ont été élaborées de manière à mettre l'accent sur le respect des autres joueurs et des arbitres, l'esprit d'équipe et l'implication permanente de tous les joueurs.
Le but du jeu:
Servir le ballon, qui a un diamètre de 1,22 mètre (4 pieds) et pèse un kilogramme, à l’une des équipes adverses de façon à ce que cette dernière ne puisse le réceptionner avant qu’il ne touche le sol.
L’équipe qui a le ballon (que ce soit au service ou pendant le jeu) choisit une des équipes adverses (généralement celle qui a le plus de points) en l’appelant par sa couleur, précédé de « Omnikin », puis frappe le ballon vers un endroit stratégique, le plus handicapant possible pour l’équipe choisie. Au moment de la frappe, tous les joueurs de l'équipe attaquante doivent être en contact avec le ballon.
Pour l’équipe à la réception, le but est de relever le ballon avant qu’il ne touche le sol et le relancer (en faisant une frappe) à une autre équipe.
Si l’équipe nommée ne réussit pas à attraper le ballon ou si elle commet une faute selon les règles du jeu, un point est accordé aux deux autres équipes.
Les équipes
Trois cellules de 4 joueurs sont sur le terrain.
Pour distinguer les trois équipes, tous les joueurs d'une équipe doivent porter la même couleur de dossard. Au niveau international, les couleurs officielles sont le gris, le bleu et le noir. Il y a toujours trois équipes sur le terrain.

L'Ultimate:

Le seul sport se jouant sans arbitre.

L'ultimate ou frisbee se joue:
Sur un terrain type handball
2 équipes
Nombre de joueurs par équipe 7
Temps d’un match 15 points
Mixte oui
Taille de l'engin 28 cm ø
Environnement intérieur / extérieur.

Un peu d'histoire
L'ultimate est apparu en 1967. C'est un sport qui a été inventé par des élèves de la Colombia Hight School à Maplewood dans le New Jersey. Leur objectif était de créer un nouveau sport se référant aux valeurs originales de l'olympisme, soit le pacifisme, l'entente entre les peuples et l'esprit sportif.

Comment jouer ?
Le but est de réceptionner le frisbee dans la zone de but adverse. Pour y parvenir, il faut progresser en passes.

Les valeurs et compétences sont:
Fairplay, esprit d'équipe, auto arbitrage.

Le Korfbal en 10 leçons!

Le KORFBAL, c'est un...

  • SPORT SOCIAL : Hommes et femmes ont les mêmes devoirs dans le respect des différences.
  • SPORT FAMILIAL : des rencontres familiales sont possibles grâce à la faculté de panachage des âges et des niveaux.
  • SPORT DE COUPLE : enfin un sport collectif que l’on peut pratiquer ensemble ; le sport des amoureux.
  • SPORT DE HAUT NIVEAU : il faut avoir vu les autres clubs belges et hollandais pratiquer ce sport pour l’apprécier à sa jute valeur.
  • SPORT INTENSE : le korfbal est le sport où l’on peut se « défoncer » …
  • SPORT NON-VIOLENT : … sans défoncer les autres ! Priorité à la souplesse sur la brutalité.
  • SPORT TECHNIQUE : un sport fondé sur l’adresse, le démarquage et la rapidité de circulation de la balle, réclame des techniques spécifiques pour progresser.
  • SPORT D’INITIATION FACILE : pas de conduite de balle, peu de matériel, le plaisir immédiat.
  • SPORT DE BASE : un enfant qui aborderait les sports collectifs par le korfbal, se doterait des qualités de base de tous les sports d’équipe et aurait ainsi les moyens de mieux choisir.
  • SPORT EDUCATIF : coopération, respect des autres et fair-play donnent au korfbal un rôle important dans l’évolution des mentalités sur les stades du monde entier.

Histoire du korfball : origine et évolution sur le plan international.
L’inventeur du kofrball s’appelle Nico Brock Huysen. C’est un professeur d’Amsterdam qui voulait trouver un jeu où les garçons et les filles de sa classe pourraient jouer ensemble. L’idée du korfball lui est venue en tête quand il a découvert le jeu suédois ringboll. Le korfball est populairement pratiqué en Belgique et surtout au Pays-Bas. Le jeu a été donc inventé en 1902 par ce professeur. C’est un sport qui se joue entre deux équipes mixtes. En effet, chaque équipe qui s'affronte au korfball doit être composée de quatre hommes et de quatre femmes. En ce qui concerne les règles du jeu, nous pourrons dire que le korfball est un jeu qui combine le basketball et le handball. Nous approfondirons ces règles du korfball plus tard, mais voyons d’abord l’évolution de ce sport sur le plan international.
Le korfball a été présenté pour la première fois aux jeux olympiques en 1920. C’était lors des jeux olympiques d’Anvers. Une autre démonstration du korfball a eu lieu lors des jeux olympiques d’Amsterdam en 1928. Actuellement, il existe près d’une dizaine de fédérations nationales de korfball. Il faut aussi noter que la fédération internationale de korfball est née en 1993. En outre, à partir de l’année 1985, le korfball est aussi classé parmi les World Games. Par ailleurs, un championnat du monde de korfball se tient tous les quatre ans depuis 1978. La majorité des tournois est gagnée par le Pays-Bas ou par la Belgique. C’est tout à fait normal étant donné que ces derniers peuvent être considérés comme les "propriétaires" de ce jeu. Mais actuellement, nous pouvons quand même conclure la popularité du korfball au niveau international.

Découverte de La crosse canadienne

La crosse canadienne, ou intercrosse, ou jeu de lacrosse, sport d'origine amérindienne, est pratiqué aux États-Unis et au Canada. C'est un sport de plein air opposant deux équipes, qui se joue avec une balle et une crosse terminée par une sorte de panier permettant d'attraper, de porter et de lancer la balle pour marquer des buts.
Pour les Indiens qui l'ont inventé,c'était un jeu rituel mystique et un
entraînement à la guerre. Activité conquise par les blancs, c'est devenu un jeu codifié. Ce sport pouvant paraître brutal, la Fédération de Crosse du Québec l'a adapté aux réalités du secteur scolaire en imaginant une action rigoureusement pédagogique.

C:\Users\User\Pictures\Photo site\Tchoukball.jpg
Error File Open Error

Le tchoukball

Le tchoukball est un sport d'équipe qui vient de Genève et de La Chaux-de-Fonds. Le but de son inventeur était de créer un sport sans risques, et facile à jouer, pour amener les gens à faire une activité physique.
L'objectif du jeu, sans entrer dans les détails des règles, est un mélange de volley-ball, de handball: on marque des points en faisant rebondir un ballon (ressemblant par sa taille et sa surface à un ballon de handball) sur une sorte de trampoline, appelé cadre, qui est installé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l'adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite.



Le badminton

Le badminton est un sport de raquette avec volant. En Occident il est parfois considéré comme un simple jeu d'extérieur peu fatigant, petit frère du tennis. Sa pratique en compétition n'est envisageable qu'en salle. Pourtant, le badminton est un sport qui, pratiqué dans le cadre d'un club, est extrêmement éprouvant et tactique. En Asie, le badminton est le sport numéro 1, et dans le monde c'est le deuxième sport le plus pratiqué après le football.
Le jeu consiste à échanger un volant au-dessus d'un filet haut de 1,524 m au centre et 1,55 m au niveau des poteaux à l'aide d'une raquette. Les techniques de frappe induisent des mouvements variés : lent, rapide et feinté. La vitesse des coups peut aller de 3 km/h lors d'un amorti à plus de 300 km/h pour un smash, récemment des spécialistes ont établi que la vitesse d'un volant peut atteindre 330 km/h, c'est-à-dire la vitesse la plus grande parmi tous les sports de raquettes. À titre de comparaison, la vitesse maximale atteinte par la balle lors d'un match de tennis entre joueurs professionnels ne dépasse pas les 260km/h.
Contrairement aux idées reçues, le badminton est bien plus fatigant que le tennis. Un match de tennis de trois heures compte en réalité moins d'une vingtaine de minutes de temps de jeu effectif, alors qu'un match de badminton d'une heure seulement en compte le double et la distance parcourue lors d'un match peut être jusqu'à trois fois supérieure. Le badminton est un sport très éprouvant pour le cœur (l'un des plus éprouvant avec le squash, le water polo et le hockey sur glace). Au-delà d'un certain âge, 40 ans, on exige des tests cardiaques approfondis pour le pratiquer en club.
Pratiqué d'une façon non compétitive, comme jeu de plage par exemple, ce sport est très ludique et très physique, il peut être pratiqué à tout âge et à tout niveau. Il ne nécessite pratiquement aucune disposition particulière et son apprentissage est très rapide, c'est un jeu de détente facile d'accès et peu onéreux.
L'un des ancêtres du badminton est le battledore and shuttlecock pratiqué en Angleterre dès le Moyen Âge, l'objet du jeu étant de maintenir en l'air un shuttlecock (volant) à l'aide d'une battledore (raquette).
Quant au badminton actuel, on raconte qu'un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes se trouvant réunis dans le château du Duc de Beaufort à Badminton (ville anglaise du Gloucestershire), en viennent à évoquer le jeu indien du « poona », qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère. Ils se mettent alors en tête d'y jouer. Mais n'ayant pas de balle sous la main, ils décident d'utiliser un bouchon de Champagne, auquel ils attachent quelques plumes. Amusés et séduits par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu, sous le nom du château où il est né : Badminton. Quatre ans plus tard, ils publient les premières règles du jeu et s'en attribuent la paternité, bien qu'ils n'aient en fait rien inventé.
Il n'y a pas si longtemps, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, date de la création de la fédération internationale de badminton (IBF), plus de 135 pays se sont affiliés à cette fédération, sur les 5 continents. Ce qui chiffre à plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète. Le comité olympique a donc décidé d'inscrire cette discipline aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, à la suite d'une démonstration à Séoul, quatre années auparavant. Il est à signaler que le double mixte est la seule discipline mixte présentée aux JO.
Actuellement, les meilleurs joueurs mondiaux sont originaires de Chine, d'Indonésie, de Corée, ou de Malaisie. En Europe, seulement deux pays rivalisent avec les asiatiques : le Danemark et l'Angleterre.
Source: wikipedia.org

Page d'accueil | Renseignements concernant les cours | Stage | Inscriptions stage | Le club | Sports- loisirs | Location | La Louve Ambrée | Contact | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu